Best deal of the week
DR. DOPING

L'instruction

Logo DR. DOPING

Instruction pour l'utilisation : Koate-DVI

Je veux ça, donne moi le prix

Forme posologique : Lyophilisat pour la préparation d'une solution pour administration intraveineuse

Substance active: facteur de coagulation VIII

ATX

B02BD02 Facteur de coagulation VIII

Groupe pharmacologique:

Coagulants (y compris les facteurs de la coagulation du sang), les hémostatiques

La classification nosologique (CIM-10)

D66 Carence héréditaire facteur VIII: insuffisance congénitale du facteur VIII; Hémophilie; Hémophilie A; Hémophilie classique; Déficit du facteur antihemophile du sang VIII; Déficit du facteur de coagulation VIII; Forme inhibitrice de l'hémophilie A; Saignement à l'hémophilie A; Hémophilie héréditaire; Anomalies héréditaires du facteur VIII antihemophilique; Facteur de défaillance VIII; Insuffisance du facteur de coagulation VIII; Hémophilie acquise; Les coagulopathies sont héréditaires

D68.4 Déficit acquise du facteur de coagulation: déficience acquise du facteur IX; Hypoprothrombinemia; Déficit du facteur antihemophile du sang VIII; Coagulopathies acquises; Déficience acquise du facteur IX

Composition et libération

Lyophilisat pour la préparation d'une solution pour administration intraveineuse de 200-399 UI 1 fl.

Concentré sec hautement purifié du facteur anti-hémophile humain (AGF, facteur VIII) 200-399 UI *

Excipients: albumine humaine (25 mg), chlorure de sodium, L-histidine, chlorure de calcium

Solvant: eau pour injection - 5 ml

Dans les flacons (compléter avec solvant (fl.), Aiguille à double face, aiguille-filtre et infusion); Dans un pack de carton 1 set.

Lyophilisat pour la préparation d'une solution pour administration intraveineuse de 400-799 UI 1 fl.

Concentré sec hautement purifié du facteur anti-hémophile humain (AGP, facteur VIII) 400-799 UI *

Excipients: albumine humaine (25 mg), chlorure de sodium, L-histidine, chlorure de calcium

Solvant: eau pour injection - 5 ml

Dans les flacons (compléter avec solvant (fl.), Aiguille à double face, aiguille-filtre et infusion); Dans un pack de carton 1 set.

Lyophilisat pour la préparation d'une solution pour injection intraveineuse 800-1400 UI 1 fl.

Concentré sec hautement purifié du facteur anti-hémophile humain (AGF, facteur VIII) 800-1400 UI *

Excipients: albumine humaine (50 mg), chlorure de sodium, L-histidine, chlorure de calcium

Solvant: eau injectable - 10 ml

Dans les flacons (compléter avec solvant (fl.), Aiguille à double face, aiguille-filtre et infusion); Dans un pack de carton 1 set.

* L'activité de facteur VIII de coagulation (VIII: C) a été déterminée conformément à la Norme internationale pour les concentrés de facteur VIII; Une activité spécifique après addition d'albumine humaine est de 9-22 UI / mg de protéine.

Description de la forme posologique

Lyophilisat pour la préparation d'une solution pour administration intraveineuse - une masse amorphe blanche ou jaune clair.

Caractéristiques

Coate-DVI est un concentré de facteur de coagulation VIII, préparé à partir de plasma humain, à deux fois activé par virus (traitement à la vapeur chaude et traitement par détergent au solvant).

Effet pharmacologique

Mode action - hémostatique.

Pharmacodynamique

Le mécanisme d'action du médicament est dû à l'inclusion du facteur VIII activé dans le processus multi-étapes de la coagulation du sang - éventuellement, le médicament favorise la transition de la prothrombine à la thrombine et la formation d'un caillot de fibrine.

L'utilisation du médicament fournit une augmentation du contenu du facteur VIII dans le plasma sanguin et élimine temporairement le défaut de coagulation chez les patients atteints d'hémophilie A.

Koet-DWI contient également un facteur Willebrand naturel.

Pharmacocinétique

Après l'administration de Koate-DVI, une augmentation de l'activité du facteur VIII dans le plasma est de 80 à 120% de ce qui est attendu. Dans les études pharmacocinétiques, la récupération du facteur VIII in vivo 10 minutes après l'administration du médicament Koate-DVI était en moyenne de 1,9% / kg.

L'activité du facteur VIII dans le plasma sanguin est réduite par une courbe exponentielle à deux phases. Dans la phase initiale, il est réparti entre le lit intravasculaire et les fluides tissulaires extravasculaires avec T1 / 2 du plasma pendant 3 à 6 heures; Environ 2/3 à 3/4 du facteur VIII par voie intraveineuse reste dans le lit vasculaire.

La phase lente suivante, éventuellement, reflète la désintégration du facteur VIII. Dans cette phase, T1 / 2 est de 8 à 20 heures, en moyenne - 16,12 heures. Cela reflète le véritable facteur biologique T1 / 2 du facteur VIII.

Indications pour Koate-DVI

Traitement et prévention des saignements héréditaires (hémophilie A) et déficiences acquises dans le facteur de coagulation VIII.

Contre-indications

Hypersensibilité aux composants du médicament.

Application de la grossesse et de l'allaitement

Des études contrôlées confirmant la sécurité de l'utilisation des concentrés de coagulation VIII dans la grossesse et la lactation n'ont pas été menées. Par conséquent, l'utilisation de Coate-DVI pendant la grossesse et l'allaitement n'est possible que sur des indications strictes, lorsque le bénéfice attendu dépasse le risque possible pour le fœtus, la mère ou le nourrisson.

Effets secondaires

Réactions allergiques: dans certains cas: angio-œdème, hyperémie cutanée, urticaire, prurit, frissons, maux de tête, hypotension artérielle, somnolence, nausées, vomissements, angoisse, tachycardie, oppression thoracique, respiration stridorous jusqu'à l'apparition d'un choc anaphylactique; Rarement, la fièvre.

Lorsque le médicament est administré à haute dose, les patients atteints de groupes sanguins A (II), B (III) ou AB (IV) peuvent subir une hémolyse.

Réactions locales: dans certains cas, une sensation de brûlure au point d'injection.

Interaction

L'interaction médicamenteuse du médicament Koate-DVI n'est pas décrite.

Dosage et administration

IV, lentement, par infusion de jet ou de courant.

La thérapie devrait commencer sous la supervision d'un médecin ayant une expérience dans le traitement de l'hémophilie. Les doses et la durée de la thérapie de substitution dépendent du degré de carence en facteur VIII, de localisation, d'intensité de saignement et de gravité de l'état clinique du patient.

La quantité de facteur VIII administré est exprimée en unités internationales (ME), ce qui correspond à la norme de l'OMS généralement acceptée. L'activité du facteur VIII dans le plasma est exprimée en pourcentage (correspondant au plasma humain normal) ou en UI (correspond à la norme internationale pour le facteur VIII dans le plasma). 1 MU de l'activité facteur VIII est égal à la quantité de facteur VIII dans 1 ml de plasma humain normal.

Le calcul de la dose est basé sur le fait empiriquement établi que lorsque 1 UI de facteur VIII est administré par kg de poids corporel, l'activité du facteur VIII dans le plasma augmente de 1,5 à 2% de l'activité normale.

La dose requise de Koate-DVI est calculée selon la formule suivante:

Dose, ME = (poids corporel, kg × augmentation souhaitée du facteur VIII,%): 2% / UI / kg.

Exemple: un enfant pesant 15 kg.

La dose requise, ME = (15 kg × 100%): 2% / UI / kg = 750 UI.

Dans chaque cas particulier, la quantité de médicament administrée et la fréquence d'administration doivent être corrélées avec l'efficacité clinique.

Les saignements pulmonaires (légers ou superficiels) peuvent s'arrêter lorsque le médicament est administré à une dose de 10 UI / kg, ce qui augmente le taux de facteur VIII d'environ 20% in vivo. Avant l'apparition de signes de saignement supplémentaire, une administration répétée n'est pas requise.

Avec un saignement modéré (p. Ex., Une hemarthrose unique, certains traumatismes), le taux de facteur VIII devrait être augmenté de 30 à 50% en administrant le médicament à une dose de 15 à 25 UI / kg. S'il est nécessaire de continuer la thérapie, une administration répétée peut être effectuée à une dose de 10 à 15 UI / kg; Le médicament doit être injecté toutes les 8 à 12 heures jusqu'à ce que le saignement s'arrête complètement.

Pour atteindre l'hémostase chez les patients atteints de saignements sévères (mortels) ou de saignements aux organes vitaux (par exemple, le SNC, l'espace zygomatique ou rétropéritonéal, le vagin du muscle ilio-lombaire), le taux de facteur VIII devrait être augmenté de 80 à 100% des normal. Cela peut être réalisé avec l'introduction de Coate-DWI à un taux de 40-50 UI / kg. La dose de maintenance est de 20 à 25 UI / kg et est administrée toutes les 8 à 12 heures jusqu'à ce que le saignement s'arrête complètement.

Pour les interventions chirurgicales majeures, le taux de facteur VIII devrait être porté à environ 100% en injectant pré-opératoire Coate-DVI à une dose de 50 UI / kg. Le niveau du facteur VIII devrait être surveillé avant et pendant toute la durée de l'opération pour confirmer l'adéquation de la thérapie de remplacement. Pour maintenir le niveau hémostatique, les injections répétées devront être répétées toutes les 6 à 12 heures pendant 10 à 14 jours après l'opération. L'intensité de la thérapie de substitution nécessaire pour le facteur VIII dépend du type d'intervention chirurgicale et du postoperatoire subséquent. L'hémostase pour les petites interventions chirurgicales peut être accompagnée d'un régime de traitement moins intensif.

Pour une prophylaxie à long terme chez les formes graves d'hémophilie A, il est recommandé d'administrer le médicament à une dose de 20 à 40 UI / kg tous les 2-3 jours. Dans certains cas, surtout chez les jeunes patients, il peut être nécessaire de réduire les intervalles entre les administrations ou d'augmenter la dose du médicament pour prévenir l'hémorragie.

  • La solution de médicament est préparée immédiatement avant l'administration. La solution préparée conserve sa stabilité chimique et physique pendant 3 heures à une température de 20-25 C, mais elle doit être utilisée immédiatement après la préparation. Ne pas utiliser une solution trouble ou une solution avec des inclusions. La solution inutilisée doit être éliminée correctement.

Règles pour la préparation et l'administration d'une solution

Les flacons avec solvant et le concentré doivent être chauffés à température ambiante (pas plus de 37 C). Après avoir retiré les capuchons de protection des flacons, les bouchons en caoutchouc des deux bouteilles doivent être désinfectés. Ensuite, retirer le revêtement protecteur sous la forme d'un film isolant de la cartouche plastique de l'aiguille de transfert et percer le bouchon du flacon avec le solvant. Retirez la partie restante de la cartouche en plastique, tournez la bouteille de solvant et percez le bouchon en caoutchouc du flacon avec le concentré à l'aide d'une aiguille à angle. Le solvant entrera dans le flacon avec le concentré sous l'action d'un vide. La bouteille avec le solvant doit être maintenue à l'angle du flacon de concentré. Après avoir retiré le flacon avec le solvant et l'aiguille, tourner vigoureusement le flacon du concentré jusqu'à dissolution complète de la poudre, sans provoquer une formation excessive de mousse. Après avoir complètement dissous la poudre, la solution doit être aspirée dans la seringue à l'aide de l'aiguille filtrante fournie. Ensuite, remplacez l'aiguille par le filtre sur l'aiguille d'injection et insérez la solution IV. Si un patient doit entrer plus d'un flacon, le contenu des deux flacons peut être composé dans une seringue à travers différentes aiguilles filtrantes non utilisées avant de fixer l'aiguille d'injection.

  • La durée de l'administration est déterminée en fonction de la réponse individuelle du patient et est habituellement de 5 à 10 minutes.

Surdosage

  • Les symptômes du surdosage de drogue Koate-DVI ne sont pas connus.

Instructions spéciales

En cas de réactions allergiques, le médicament doit être arrêté immédiatement et traité en fonction de la nature de la réaction allergique et de sa gravité. Pour les réactions douces, les antihistaminiques sont prescrits, dans les cas graves, une thérapie anti-choc est administrée.

Lors de l'utilisation de plasma humain ou de préparations à partir de celui-ci, le risque de transmission d'agents infectieux ne peut pas être complètement exclu, y compris. Pas encore connu. Cependant, lors de l'utilisation du médicament Koate-DVI, le risque de transmission d'agents infectieux est maximalement réduit en raison des mesures suivantes:

- examen médical approfondi et sélection des donneurs, ainsi que dépistage des doses individuelles et des pools de plasma pour le HbsAg et des anticorps contre le VIH et l'hépatite C;

- recherche de pools de plasma sur les séquences génomiques du virus de l'hépatite C;

- inclusion dans le processus de fabrication du tri-N-butyl phosphate / polysorbate 80 suivi d'un traitement thermique à 80 C pendant 72 heures pour éliminer / inactiver les virus, dont l'efficacité a été prouvée sur les modèles de virus. L'efficacité de ces méthodes par rapport aux virus VIH-1, VIH-2, hépatite C, A et B a été confirmée;

- le produit final est purifié par Chromatographie sur gel, ce qui donne un double effet: une diminution de la quantité de phosphate de tri-N-butyle et de polysorbate 80 et une augmentation de la pureté du facteur VIII.

Les méthodes d'élimination / d'inactivation du virus utilisées dans le processus de production peuvent être partiellement efficaces pour certains virus non enveloppés, tels que le parvovirus B19. Lors de l'utilisation du médicament Koate-DVI, il faut garder à l'esprit que l'infection par le parvovirus B19 pendant la grossesse peut conduire au développement d'une maladie infectieuse chez le fœtus. Il existe également un risque accru d'infection par parvovirus B19 chez les patients atteints d'immunodéficience ou de carie accrue des érythrocytes (p. Ex. Anémie hémolytique).

Lors du traitement des concentrés plasmatiques du facteur VIII, incl. Avec la préparation de Koate-DVI, la vaccination des patients contre l'hépatite A et B est recommandée.

Dans le traitement des patients atteints d'hémophilie A, il est possible de développer une complication telle que l'apparition d'anticorps neutralisants pour le facteur VIII. Ces anticorps appartiennent à la classe des immunoglobulines G, sont dirigés contre l'activité procoagulante du facteur VIII et sont mesurés dans des unités Bethesda (BY) pour 1 ml de plasma (méthode Bethesda modifiée). Le risque d'apparition d'anticorps neutralisants est en corrélation avec l'utilisation de préparations de facteur VIII humain, le risque le plus élevé de leur apparition existe dans les 20 premiers jours du médicament Coate-DVI. Des anticorps rarement neutralisants peuvent être formés après les 100 premiers jours de traitement. Pour la détection en temps opportun des anticorps neutralisants, une observation clinique minutieuse et un examen en laboratoire des patients traités par Koate-DVI doivent être effectués.

Si une dose calculée ne parvient pas à atteindre la concentration attendue de facteur VIII ou qui contrôle le saignement après l'administration de la dose calculée, il faut soupçonner que le patient a des anticorps neutralisants contre le facteur VIII dont la présence et le niveau devraient être confirmés par des tests de laboratoire . Dans le cas de la présence d'anticorps neutralisants, la dose requise du facteur VIII varie considérablement et ne peut être déterminée que par une réponse clinique. Certains patients ayant un faible titre d'anticorps neutralisants (jusqu'à 10 BY) peuvent poursuivre le traitement avec Coate-DVI. Les patients ayant un titre plus élevé peuvent avoir besoin d'utiliser d'autres médicaments. Le traitement de la tolérance immunologique en utilisant des doses répétées d'un concentré de facteur VIII administré selon un programme pré-prescrit peut conduire à la disparition d'anticorps neutralisants. Les régimes les plus réussis étaient l'utilisation de doses élevées de facteur VIII, administrées au moins 1 fois par jour. Cependant, le mode d'administration le plus efficace de toute dose donnée n'a pas été développé.

La préparation de Koate-DVI contient des isoagglutinines de groupes sanguins en une quantité qui n'est pas cliniquement significative lorsque de petites quantités de médicament sont administrées. S'il est nécessaire d'administrer des doses importantes ou fréquemment répétées chez les patients atteints de groupes sanguins A, B ou AB, il faut surveiller le taux d'hématocrite ainsi que le test direct de Coombs pour la détection en temps opportun de signes d'anémie progressive.

Lors de l'utilisation du médicament, Koate-DWI devrait tenir compte du fait que la teneur en sodium dans la dose quotidienne maximale du médicament est de 200 mg, ce qui est important pour les patients sur un régime hypo-et sans sel.

La préparation de Koate-DVI ne peut pas être mélangée avec d'autres médicaments, car cela peut aggraver l'efficacité et réduire la sécurité du médicament. Il est conseillé de rincer l'accès veineux général avec une solution saline avant et après l'administration de Koate-DVI.

Utilisation en pédiatrie

Koate-DWI doit être utilisé avec prudence chez les enfants de moins de 6 ans qui sont rarement traités avec des médicaments de facteur VIII.

Influence sur la capacité de conduire des véhicules et de gérer des mécanismes

L'utilisation de Koate-DVI n'affecte pas la capacité d'effectuer un travail nécessitant une attention accrue et la vitesse des réactions du moteur.

La solution préparée pour l'administration intraveineuse peut être conservée pendant plus de 3 heures.

En cas de traitement à domicile, la poudre lyophilisée peut être conservée à température ambiante (pas supérieure à 25 C) pendant 6 mois sans perte d'activité du facteur VIII.

Conditions de stockage du médicament Koate-DVI

Dans l'endroit sombre à une température de 2-8 C (ne pas congeler).

Garder hors de la portée des enfants.

Durée de conservation de Koate-DVI

24 mois Après la préparation de la solution - 3 heures.

Ne pas utiliser après la date de péremption imprimée sur le colis.

Someone from the Australia - just purchased the goods:
Tenoten for children 40 pills