Best deal of the week
DR. DOPING

L'instruction

Logo DR. DOPING

Instruction pour l'utilisation : Latranum

Je veux ça, donne moi le prix

Forme de dosage : Solution pour l'administration intraveineuse et intramusculaire ; comprimés enduits

Substance active : Ondansetron*

ATX

A04AA01 Ondansetron

Groupes pharmacologiques :

Moyens antiémétique et préparations

Agents de Serotonergic

La classification (ICD-10) nosological

Abstinence de F10.3 : syndrome de retrait d'Alcool ; syndrome d'Abstinence ; syndrome d'Abstinence avec l'alcoolisme ; Abstinence ; abstinence d'Alcool ; statut de retrait d'Alcool ; syndrome de retrait d'Alcool ; désordre de Postabstinctive ; condition de post-abstinence ; syndrome de Gueule de bois ; syndrome d'Abstinence ; syndrome d'abstinence d'Alcool ; syndrome de retrait d'Alcool ; condition d'Abstinence

Reflux K21 Gastroesophageal : reflux de Biliary esophagitis ; syndrome de Gastrocardiac ; maladie de reflux de Gastroesophageal ; maladie de reflux de Gastro-esophageal ; Reflux de Gastroesophageal ; maladie de reflux non-érosive ; Syndrome gastrocardiac ; Syndrome de Remkheld ; reflux érosif esophagitis ; reflux ulcératif esophagitis

Reflux K21.0 Gastroesophageal avec esophagitis : gastrite de Reflux ; Reflux esophagitis ; esophagitis érosif et ulcératif

Ulcère de l'estomac de K25 : pylores de Helicobacter ; syndrome de Douleur avec l'ulcère gastrique ; syndrome de Douleur avec l'ulcère digestif d'estomac et de duodénum ; Inflammation de mucosa gastrique ; Inflammation du mucosa de l'étendue gastrointestinal ; ulcère bienveillant de l'estomac ; Maladie de l'estomac et du duodénum, associé aux pylores de Helicobacter ; Exacerbation de gastroduodenitis contre la maladie d'ulcère ; Exacerbation d'ulcère digestif ; Exacerbation d'ulcère gastrique ; maladie GI organique ; ulcère digestif de l'estomac et du duodénum ; Ulcère de l'estomac post-en vigueur ; le Rétablissement des ulcères ; Ulcères de l'estomac Symptomatiques ; la maladie inflammatoire chronique de l'étendue gastrointestinal supérieure a fréquenté des pylores de Helicobacter ; éradication de pylores de Helicobacter ; lésions érosives et ulcératives de l'estomac ; lésions érosives de l'estomac ; Érosion de mucosa gastrique ; Ulcère Digestif ; Ulcère de l'estomac ; Ulcère de l'estomac ; lésions ulcératives de l'estomac ; ulcères symptomatiques de l'estomac et du duodénum

Ulcère de K26 de duodénum : syndrome de Douleur avec l'ulcère duodénal ; syndrome de Douleur avec l'ulcère digestif d'estomac et de duodénum ; Maladie de l'estomac et du duodénum, associé aux pylores de Helicobacter ; Exacerbation d'ulcère digestif ; Exacerbation d'ulcère duodénal ; ulcère digestif de l'estomac et du duodénum ; Récurrence d'ulcère duodénal ; ulcères symptomatiques de l'estomac et du duodénum ; éradication de pylores de Helicobacter ; lésions érosives et ulcératives du duodénum ; les lésions duodénales ulcératives de l'érosion ont fréquenté des pylores de Helicobacter ; lésions érosives du duodénum ; maladie d'ulcère digestive du duodénum ; lésions duodénales ulcératives

K29.1 d'Autre gastrite aiguë : gastrite aiguë (érosive) ; Gastrite érosive ; gastrite aiguë

K29.5 gastrite Chronique, non spécifiée : Gastro-entérite ; Métastase de mucosa gastrique ; Douleur avec la gastrite chronique avec la haute acidité ; Gastrite chronique ; Gastro-entérite ; gastro-entérite aiguë ; gastrite chronique ; maladies chroniques du système digestif ; gastrite autoimmunisée chronique ; gastrite chronique ; gastrite chronique dans le stade aigu ; gastrite chronique avec la fonction de secretory normale ; gastrite chronique avec la fonction secretory normale de l'estomac ; gastrite chronique avec la sécrétion normale ; gastrite chronique avec la fonction secretory augmentée et normale de l'estomac ; gastrite chronique avec la fonction de secretory augmentée ; gastrite chronique avec la sécrétion augmentée ; gastrite chronique avec la fonction secretory augmentée de l'estomac ; gastrite chronique avec une fonction de secretory diminuée ; gastrite chronique avec l'insuffisance secretory

Post-employé de K91.3 obstruction intestinale : lieux paralytiques post-en vigueur

K94 * Diagnostic de maladies digestives : Hépatique et scanners de splenic ; Visualisation du foie par les méthodes envahissantes ; Isotope scintigrams du foie ; Laparocentesis ; examen d'Ultrasons du foie ; résonance magnétique reflétante du foie ; tomographie calculée du foie ; Esophageal Manometry ; Anoscopy ; Visualisation de l'étendue biliary ; visualisation ultrasonique du foie ; Gastroscopy ; Degassing de l'intestin avant les épreuves diagnostiques ; Degassing de l'intestin avant l'examen de Rayons X ; Gastrointestinal diagnostics ; Diagnostic de saignement de l'intestin grêle ; Diagnostic de pathologie focale du foie ; Diagnostic de capacité secretory et fonction formant l'acide de l'estomac ; intervention diagnostique sur le gros intestin ; sondage duodénal ; Duodenoscopy ; études instrumentales des organes de cavité abdominaux ; cholangiography intraen vigueur ; Irrigoscopy ; Examen de sécrétion gastrique ; examen d'étendue de Gastrointestinal ; Étude de fonction formant l'acide de l'estomac ; Examen de fonction secretory de l'estomac ; Colonoscopy ; le Contrôle de l'efficacité de lithotripsy ; Détermination du niveau d'hypersécrétion dans l'ulcère duodénal ; Préparation pour les épreuves diagnostiques ; Préparation pour les Rayons X et les méthodes instrumentales pour l'examen abdominal ; Préparation pour les Rayons X et examen d'ultrasons des organes abdominaux ; Préparation pour les Rayons X ou examen endoscopic de l'étendue digestive ; Préparation pour l'examen de Rayons X de l'étendue gastrointestinal avec l'opposition ; Préparation pour l'examen roentgenological d'étendue gastrointestinal avec l'application de baryum ; Préparation pour les Rayons X et les ultrasons des organes abdominaux ; Préparation pour l'examen de Rayons X ou les ultrasons des organes de cavité abdominaux ; Préparation pour les ultrasons et examen radiographic des organes de cavité abdominaux ; Préparation pour l'examen endoscopic des parties inférieures du côlon ; Préparation pour endoscopic ou examen roentgenologic de l'intestin inférieur ; Préparation de plus bas étendue de GI pour l'endoscopie ; Préparation du côlon pour les examens instrumentaux et radiographic ; Préparation du côlon pour les Rayons X et l'endoscopie ; recto-manoscopy ; Rectoscopy ; Radiographie de l'étendue digestive ; diagnostic de rayons X d'achalasia de l'œsophage ; diagnostic de rayons X de maladies de l'étendue digestive ; rayons X diagnostics de l'étendue digestive ; examen de Radiocontrast de conduits de bile ; étude de Radiocontrast de l'étendue digestive ; diagnostic de Radiographic d'étendue gastrointestinal ; examens de rayons X de l'étendue digestive ; examen de rayons X du duodénum et de la vésicule biliaire ; examen de rayons X de l'estomac ; examen de rayons X de l'étendue biliary et de la vésicule biliaire ; examen de rayons X de l'étendue digestive ; examen de rayons X de l'œsophage ; cholangiopancreatography rétrograde ; pancreatocholangiorentgenography endoscopic rétrograde ; Sonography de l'étendue gastrointestinal ; Splenoportography ; Ultrasons des organes de cavité abdominaux ; Rayons X Fonctionnels diagnostics pour les maladies d'estomac ; Rayons X Fonctionnels diagnostics pour les maladies intestinales ; Cholangiography ; Cholangiography dans cholelithiasis ; Cholangiopancreatography ; Cholecystography ; Esophagoscopy ; Endoscopic pancreatography rétrograde ; Endoscopic cholangiopancreatography rétrograde ; interventions d'Endoscopic ; examen d'Endoscopic du système digestif ; examen d'Endoscopic des parties inférieures du gros intestin ; examen d'Endoscopic de l'étendue digestive ; Endoscopie ; ERCPR ; Panendoscopy

Nausée de R11 et vomissement : vomissement post-en vigueur ; Nausée ; Vomissement ; le Vomissement dans la période post-en vigueur ; médication vomissant ; le Vomissement à l'arrière-plan de la thérapie de radiation ; le Vomissement incontrôlable ; le Vomissement dans la thérapie de radiation ; vomissement persistant ; vomissement indomptable ; nausée post-en vigueur ; le Vomissement avec la chimiothérapie ; Vomissement de la genèse centrale ; le Vomissement avec la chimiothérapie cytotoxic ; hoquets persistants ; vomissement répété

Effet de Toxine de T51 d'alcool : alcoolique d'Intoxication ; intoxication d'Alcool ; Intoxication avec l'alcool ; intoxication d'alcool aiguë ; intoxication d'alcool chronique

Effets de T90.5 de blessure intracrânienne : Condition après la blessure du cerveau traumatique ; Conditions après la blessure du cerveau traumatique ; encéphalopathie traumatique ; effets persistants de blessure du cerveau traumatique ; Récupération après la blessure du cerveau traumatique ; Conditions après la blessure du cerveau traumatique

Z100 * la CLASSE XXII pratique Chirurgicale : chirurgie abdominale ; adenomectomy ; Amputation ; Infarctus angioplasty ; Angioplasty des artères de carotide ; traitement de peau antiseptique pour les blessures ; Main Antiseptique ; Appendicectomie ; atherectomy ; infarctus de Ballon angioplasty ; hystérectomie vaginale ; Le rocade coronaire ; Interventions dans le vagin et le col de l'utérus ; Interventions sur la vessie ; Intervention dans la bouche ; Restauration et chirurgie réparatrice ; hygiène de mains de personnel médical ; chirurgie de Gynecologic ; intervention de Gynecological ; chirurgie de Gynecological ; Hypovolemic choquent pendant les opérations ; Désinfection de blessures purulentes ; Désinfection de bords de blessures ; intervention diagnostique ; procédures diagnostiques ; Diathermocoagulation Cervical ; longue chirurgie ; le Remplacement des cathéters fistula ; Infection dans la chirurgie orthopédique ; valve du cœur artificielle ; cystectomy ; chirurgie de consultation à court terme ; opération à court terme ; procédures chirurgicales courtes ; Krikotireotomiya ; Perte de sang pendant la chirurgie ; le Saignement pendant la chirurgie et dans la période post-en vigueur ; Kuldotsentez ; photocoagulation à laser ; coagulation à laser ; coagulation de laser de retinal ; Laparoscopie ; Laparoscopie dans la Gynécologie ; CSF fistula ; petites opérations gynecological ; petites procédures chirurgicales ; Mastectomie et plastique ultérieur ; mediastinotomy ; opérations microchirurgicales sur l'oreille ; opération de Mukogingivalnye ; le fait de suturer ; chirurgie mineure ; opération de neurochirurgie ; Immobilisation du globe oculaire dans la chirurgie ophtalmique ; testectomy ; pancreatectomy ; Perikardektomiya ; La période de réhabilitation après la chirurgie ; La période de convalescence après la chirurgie ; infarctus de Percutaneous transluminal angioplasty ; Pleural thoracentesis ; post-employé de Pneumonie et post-traumatique ; Préparation pour les procédures chirurgicales ; Préparation pour la chirurgie ; Préparation des mains du chirurgien avant la chirurgie ; Préparation du côlon pour les procédures chirurgicales ; Pneumonie d'aspiration post-en vigueur dans la chirurgie de neurochirurgie et thoracique ; nausée post-en vigueur ; saignement post-en vigueur ; post-employé granuloma ; choc post-en vigueur ; La première période post-en vigueur ; myocardial revascularization ; Radiectomy ; Résection gastrique ; résection d'intestin ; Résection utérine ; Résection de foie ; enterectomy ; Résection de partie de l'estomac ; réocclusion du vaisseau pratiqué ; la Liaison avec les tissus pendant les procédures chirurgicales ; Enlèvement de sutures ; Condition après la chirurgie d'œil ; Condition après la chirurgie ; Condition après la chirurgie dans la cavité nasale ; Condition après la gastrectomy ; Statut après la résection de l'intestin grêle ; Condition après la tonsillectomy ; Condition après l'enlèvement du duodénum ; Condition après la phlebectomy ; chirurgie vasculaire ; Splenectomy ; Stérilisation d'instruments chirurgicaux ; Stérilisation d'instruments chirurgicaux ; sternotomy ; chirurgie dentaire ; intervention dentaire dans les tissus periodontal ; strumectomy ; Tonsillectomy ; Chirurgie thoracique ; chirurgie thoracique ; gastrectomy totale ; Transdermal infarctus intravasculaire angioplasty ; résection de Transurethral ; Turbinektomiya ; Enlèvement d'une dent ; chirurgie de cataracte ; Enlèvement de kystes ; tonsillectomy ; Enlèvement de fibromes ; en Enlevant les dents primaires mobiles ; en Enlevant des polypes ; en Enlevant la dent cassée ; Enlèvement du corps d'utérus ; Enlèvement de sutures ; Fistula likvoroprovodyaschih voies ; Frontoetmoidogaymorotomiya ; infection chirurgicale ; traitement chirurgical d'ulcères de membre chroniques ; Chirurgie ; La chirurgie dans la région anale ; La chirurgie sur le côlon ; pratique chirurgicale ; La procédure chirurgicale ; interventions chirurgicales ; Chirurgie sur l'étendue gastrointestinal ; procédures chirurgicales sur l'étendue urinaire ; procédures chirurgicales sur le système urinaire ; intervention chirurgicale du système genitourinary ; procédures chirurgicales sur le cœur ; manipulation chirurgicale ; chirurgie ; Chirurgie sur les veines ; intervention chirurgicale ; chirurgie vasculaire ; traitement chirurgical de thrombose ; Chirurgie ; cholecystectomy ; résection gastrique partielle ; hystérectomie ; infarctus de Percutaneous transluminal angioplasty ; Percutaneous transluminal angioplasty ; rocade d'Artère coronaire ; Extirpation de dent ; Extirpation de dents de lait ; pulpectomy ; pulsative rocade cardio-pulmonaire ; Extraction de dent ; Extraction de dents ; extraction de cataracte ; Electrocoagulation ; intervention d'endourological ; episiotomy ; Etmoidotomiya ; Complications après l'extraction de dent

Cours de Radiothérapie de Z51.0 : Complément à la thérapie de radiation externe ; Irradiation de Rayons X Locale ; thérapie de Radiation ; l'œdème du cerveau a fréquenté la thérapie de radiation ; Lésion dans la thérapie de radiation ; Radiothérapie

Chimiothérapie de Z51.1 pour le néoplasme : Cystite hemorrhagic, provoqué par cytostatics ; Urotoxicity de cytostatics

Période de récupération de Z54 : La période de récupération ; La période de récupération après la maladie ; Récupération ; La récupération de la grippe et des froids ; Récupération après la maladie ; Le manque de sels minéraux dans la période de convalescence ; La période de récupération après la maladie ; La période de récupération après la maladie et la chirurgie ; La période de récupération après une maladie grave ; La période de convalescence après la maladie ; période de réhabilitation ; période de rekovalestsentsii après les maladies infectieuses ; decubation ; La période de convalescence après la chirurgie et les maladies infectieuses ; La période de convalescence après les infections prolongées ; La période de convalescence après les maladies graves ; La période de convalescence après les infections sévères ; période de Réhabilitation ; état convalescent ; Convalescence après la maladie ; Convalescence après les maladies infectieuses ; Convalescence après avoir débilité des maladies ; Convalescence après les maladies infectieuses ; Convalescence à une perte de sang élevée ; Statut de convalescence après la maladie

Effets de Z58.4 de contamination de radiation : Lésions radio-induites ; lésions radio-induites aiguës ; syndrome de Radiation

Composition et forme de libération

Solution pour l'injection intraveineuse et intramusculaire 1 millilitre

Hydrochlorure d'Ondansetron dihydrate (du point de vue de la base) 2 mgs

Substances auxiliaires : chlorure de sodium ; acide chlorhydrique ; eau pour les injections

Dans les ampoules de 2 ou 4 millilitres ; Dans un paquet de carton 1 ; 2 ou 5 PC.

Comprimés, enduits avec une couche.

Hydrochlorure d'Ondansetron dihydrate (du point de vue de la base) 4 mgs

Substances auxiliaires : MCC ; colloïde de dioxyde de silicium (aerosil) ; amidon de pomme de terre ; Magnésium stearate

Composition de fourreau : cellulose de hydroxypropyl ; Tween 80 (polysorbate) ; Tropeolin O ; Huile de ricin

Dans un paquet de cellule planaire de 10 ; Dans un paquet de carton 1 paquet, ou dans les banques de verre sombre à 0.4 (4000) et 0.8 kg (8000 PC.).

Description de forme de dosage

Solution : liquide transparent incolore ou presque incolore.

Comprimés : comprimés enduits, jaunes.

Effet de Pharmachologic

Mode d'action - antiabstinence, antiémétique.

Pharmacodynamics

Antagoniste de récepteur 5-HT3 sélectif (serotonin). Il inhibe l'apparence d'effet émétique par le blocus de récepteurs 5-HT3 au niveau de neurones tant du système nerveux central que de périphérique. Il a l'activité anxiolytic, ne provoque pas la sédation, a diminué la coordination de mouvements ou a diminué l'activité et la performance. Il neutralise des symptômes somatiques et psychopathological dans le syndrome de retrait d'alcool.

Pharmacokinetics

Avec l'introduction IM de Cmax dans le plasma est accompli dans les 10 minutes ; Après l'administration orale - après environ 1.5 heures. La distribution d'ondansetron est le même pour l'oral, IM et IV l'introduction. bioavailability absolu est environ 60 %. La reliure aux protéines de plasma - 70-76 %. Il est transformé par métabolisme dans le foie. Avec l'urine dans la forme inchangée, moins de 5 % du médicament sont libérés. Tant après l'administration orale qu'avec l'administration parenteral, T1 / 2 est environ 3 heures, dans les patients assez âgés il peut atteindre 5 heures et avec l'insuffisance hépatique sévère - 15-32 heures. Dans le dommage rénal (Cl creatinine <15 millilitres / la minute) T1 / 2 augmentations par 4-5 heures, mais cette augmentation n'a aucune signification clinique.

Indications du médicament Latranum

Nausée et vomissement provoqué par les Rayons X, la radiothérapie ou la chimiothérapie avec les médicaments d'antitumeur ou l'exposition au rayonnement ionisant ;

Prévention, prévention et élimination de nausée et vomissant dans la période post-en vigueur ;

Traitement symptomatique de syndrome de retrait d'alcool (sévérité surtout légère et modérée).

Contre-indications

Hypersensibilité à toute composante du médicament ;

grossesse ;

allaitement maternel ;

Les enfants moins de 2 ans d'âge (la sécurité et l'efficacité en Russie n'ont pas été étudiées).

Effets secondaires

Du système nerveux : mal de tête, vertige, désordres de mouvement spontanés et convulsions.

Du système cardiovasculaire : douleur dans la poitrine, dans certains cas avec la dépression du segment de ST., bradycardia, arrhythmias, hypotension artériel.

De la part de l'intestin : hoquet, bouche sèche, diarrhée, constipation, quelquefois asymptomatic augmentation transitoire du niveau d'aminotransferases dans le sérum.

Réactions allergiques : urticaria, bronchospasm, laryngospasm, angioedema, anaphylaxis.

Autre: réactions locales (douleur, brûlage et rougeur sur le site d'injection), une ruée de sang au visage, un sentiment de chaleur, un dérangement temporaire d'acuité visuelle, hypokalemia.

Intéraction

Comme ondansetron est transformé par métabolisme par le système d'enzyme du foie (cytochrome P450), la prudence est exigée quand combiné :

- avec enzymatic inducers P450 (CYP2D6 et CYP3A) (barbituriques, carbamazepine, carisoprodol, glutetimide, griseofulvin, oxyde nitreux, papaverine, phenylbutazone, phenytoin et probablement d'autre hydantoins, rifampicin, tolbutamide) ;

- avec les inhibiteurs d'enzymes P450 (CYP2D6 et CYP3A) (allopurinol, macrolide antibiotiques, antidépresseurs - inhibiteurs de MAO, chloramphenicol, cimetidine, contraceptifs oraux contenant l'œstrogène, diltiazem, disulfiram, erythromycin, valproic acide, sodium valproate, fluconazole, fluoroquinolones, isoniazid, ketoconazole, lovastatin, Metronidazole, omeprazole, propranolol, quinidine, quinine, verapamil).

Le dosage et administration

IV, IM, à l'intérieur.

Thérapie de Cytostatic : le choix de régime de dosage est déterminé par l'emetogenicity de thérapie d'antitumeur. Pour les adultes, la dose quotidienne est d'habitude 8-32 mgs, les régimes suivants sont recommandés :

Avec la chimiothérapie emetogenic modérée ou la radiothérapie

- 8 mgs IV lentement ou dans l'IM immédiatement avant le début de thérapie ;

- 8 mgs oralement (2 comprimés) 1-2 heures avant le début de thérapie, alors encore 8 mgs (2 comprimés) 12 heures après le début de thérapie.

Avec hautement emeticogenic chimiothérapie

- 8 mgs IV lentement avant le début de chimiothérapie et ensuite encore 2 injections intraveineuses de 8 mgs aux intervalles de 2-4 heures ;

- Injection continue de 24 heures à une dose de 24 mgs à un taux de 1 mg / h ;

- 16-32 mgs, dilués à 50-100 millilitres de la solution d'injection appropriée, à la forme d'une injection de 15 minutes immédiatement avant le début de chimiothérapie.

L'efficacité de Latranum® peut être augmentée par glucocorticoid intraveineux simple (eg 20 mgs dexamethasone) avant que la chimiothérapie commence.

Pour prévenir emesis retardé qui se produit après les 24 premières heures à partir du début de chimiothérapie, on recommande de continuer à prendre le médicament à l'intérieur comme les comprimés, 8 mgs deux fois par jour depuis 5 jours.

Les enfants plus vieux que 2 ans du médicament sont administrés à une dose de 5 mgs / m2 IV immédiatement avant le début de chimiothérapie, suivie par l'administration orale à une dose de 4 mgs après 12 heures ; Depuis la fin de chimiothérapie on recommande de continuer le traitement dans une dose de 4 mgs oralement 2 fois par jour depuis 5 jours.

Prévention de nausée post-en vigueur et de vomissement : les adultes sont donnés une dose simple d'IM de 8 mgs ou IV lentement lentement au début d'anesthésie ou ont prescrit 16 mgs intérieurs depuis 1 heure avant le commencement d'anesthésie. Pour le soulagement de nausée et vomissement, un IM ou injection iv lente de 8 mgs du médicament est recommandé. IM dans la même partie du corps Latranum® peut être administré à une dose pas excédant 8 mgs.

Pour la prévention de nausée post-en vigueur et de vomissement, Latranum® est utilisé exclusivement parenterally dans une dose simple de 0.1 mgs / le kg (4 mgs maximums) dans la forme d'une injection intraveineuse lente auparavant ou après l'anesthésie. Pour traiter le développement de nausée post-en vigueur et vomissant chez les enfants, une administration lente d'une dose simple de 0.1 mgs / le kg (4 mgs maximums) est recommandé. En Russie, il y a l'expérience insuffisante dans l'utilisation du médicament pour prévenir et traiter la nausée post-en vigueur et le vomissement chez les enfants moins de 2 ans d'âge.

Quand exposé au rayonnement ionisant, Latranum® est ingéré oralement à une dose simple de 8 mgs (2 comprimés) 1 heure d'avant ou immédiatement après l'exposition de radiation.

Pour le traitement symptomatique de syndrome de retrait d'alcool, le médicament est administré intraveineusement à une dose de 8 mgs (dans la forme d'une solution de 2 mgs / le millilitre, 4 millilitres) à 400 millilitres de hemodez, chloe ou de sérum physiologique. Si nécessaire, l'administration répétée du médicament est possible.

Les patients assez âgés n'ont pas besoin de changer le dosage.

Les patients avec les lésions rénales changent la dose quotidienne ordinaire et la fréquence d'administration du médicament n'est pas exigée.

Si les lésions hépatiques sont nécessaires, réduisez la dose à 8 mgs par jour.

Pour diluer la solution d'injection, les solutions suivantes peuvent être utilisées : solution de chlorure de sodium de 0.9 % ; solution de glucose de 5 % ; la solution de Ringer ; solution de chlorure de potassium de 0.3 % et solution de chlorure de sodium de 0.9 % ; solution de chlorure de potassium de 0.3 % et solution de glucose de 5 %.

Overdose

Dans les cas d'overdose soupçonnée, la thérapie symptomatique est indiquée.

En cas d'une overdose on ne recommande pas d'utiliser ipecacuanas, parce qu'Il est improbable que ce médicament soit efficace pendant la période de l'action antiémétique de Latranum®.

L'antidote spécifique n'est pas connu.

Instructions spéciales

Les réactions d'hypersensibilité avec Latranum® peuvent se produire dans les patients auparavant observés pour les réactions semblables avec d'autres antagonistes de récepteur 5-HT3 sélectifs.

Les patients avec les signes d'obstruction intestinale après l'utilisation du médicament exigent la surveillance régulière, parce qu'Ondansetron peut provoquer la constipation.

La solution d'injection devrait être préparée immédiatement avant l'utilisation. Si nécessaire, la solution d'injection toute faite peut être conservée pour un maximum de 24 heures à une température de 2-8 ° C.

Pendant l'injection de protection claire n'est pas exigé : la solution d'injection diluée retient sa stabilité depuis au moins 24 heures dans la lumière claire ou normale naturelle.

Conditions de stockage du médicament Latranum

Dans l'endroit sombre à une température de pas plus haut que 25 ° C.

Ne vous mêlez pas de la portée d'enfants.

La durée de conservation du médicament Latranum

3 ans.

N'utilisez pas au-delà de la date d'expiration imprimée sur le paquet.

Someone from the Luxembourg - just purchased the goods:
Aminalon 250mg 50 pills